www.alliance-us.org/Merlin

Enseignants | Elèves | Contacts | Credits

Media Resources for Language Instruction

Test d'orientation AF FRAMES

Le test d’orientation répond à 4 exigences :

rapidité : pas plus de 10 minutes pour le futur élève, 1 tâche ciblée à accomplir, dispensant le futur élève de questions trop faciles ou trop difficiles. Il s’agit d’accélérer la démarche de recrutement

souplesse : ce test doit convenir à toutes les Alliances du territoire américain, il ne reflète donc pas les subtilités de progression de chaque alliance

rapport au CECR : les correspondances avec les niveaux du Cadre sont transparentes

liaison avec l’apprentissage par les tâches. Le test reflète la philosophie du Cadre et notre approche de l’enseignement du français ; il évite donc le QCM ou l’exercice à trous pour privilégier l’accomplissement d’une tâche aussi authentique que possible.

Mode d’emploi

L’élève s’auto-évalue puis, en fonction de cette évaluation, va accomplir une seule tâche écrite, calibrée sur le niveau présumé des compétences acquises.

Les compétences testées sont sélectionnées comme représentatives d’un certain niveau.
Exemple : les compétences de niveau B1 sont testées par les tâches B1-8, B1-9 et B1-10.

B1 - 8 cible une compétence de début de niveau B1
B1 – 9 cible une compétence de milieu de niveau B1
B1 – 10 cible une compétence de fin de niveau B1

Si l’autoévaluation a été trop présomptueuse, le futur élève devrait s’en apercevoir et, dans l’incapacité de remplir la tâche qu’il a lui-même sélectionnée, reviser son évaluation pour sélectionner une tâche de niveau inférieur.

Le correcteur, qui ne peut être qu’un enseignant ou un responsable pédagogique de l’Alliance pour laquelle ce test est utilisé, revoit le texte produit, juge essentiellement du niveau sur 2 critères : 1) conformité du texte à la tâche prescrite et degré d’efficacité du message produit ; 2) compétences linguistiques démontrées par la production (étendue et correction du vocabulaire, structures, conjugaisons, …etc.).

Ce test écrit conduit donc à situer de façon approximative l’élève sur une courbe allant de A1 à B2 et au-delà.

Si, par exemple, une Alliance donnée propose 5 classes (classes A2-1 à A2-5, par exemple) pour progresser entre une fin de niveau A1 et une fin de niveau A2, ce test écrit pourra rarement permettre de déterminer que l’élève devrait être admis, par exemple, en A2-2. En revanche, il permettra, par exemple, de situer l’élève comme appartenant à un niveau A1 bien maîtrisé, ou d’orienter un affinement de l’évaluation dans les compétences de niveau B1, ou encore d’évaluer que certaines compétences A2 sont maîtrisées.

Ce test n’a aucune valeur s’il n’est suivi d’un entretien oral, si bref soit-il.

L’entretien oral aura pour but de tester la compréhension et la capacité d’interaction du futur élève, de confronter celles-ci aux compétences démontrées par l’écrit pour parvenir à une évaluation complète.

L’enseignant ou le responsable pédagogique aura à charge de mettre en relation cette évaluation rapide avec l’offre de cours de l’Alliance, ce qui suppose une connaissance fine des découpages et programmes de l’Alliance en question. La responsabilité du placement final de l’élève revient donc entièrement à l’enseignant ou au responsable pédagogique, et ne saurait relever d’une correction mécanique du seul test écrit.


Téléchargez la version 'texte' du test d'orientation

(qui permet de visualiser l'ensemble des items)

Accédez au test du côté 'apprenants'